Des circuits électroniques moins polluants à Metz

Pour ceux qui se souviennent de la réalisation des cartes de circuits imprimés par insoleuse en cours de technologie, vous vous rappelez peut être des odeurs dégagées par les solvants utilisés pour révéler les pistes de cuivre (chlorure de sodium ou perchlorure de fer, nettoyage à l’acétone …).
En plus des différentes précautions qu’il fallait prendre pour la manipulation de ces produits pas très ragoutants, on nous enseignait combien il était important de récupérer les fluides et de les envoyer dans une filière de retraitement lien avec ce type de pictogrammes :

pictogramme produits dangereux

Je me suis toujours demandé s’il n’y avait pas un moyen simple et moins polluant pour réaliser ces circuits électroniques.

Après quelques temps passés a y réfléchir, l’idée de réaliser une petite machine à commande numérique (ou CNC) équipée d’outils versatiles s’est simplement imposée et le prototype est maintenant fonctionnel !

Essai concluant de fraisage pour circuit électronique  avec la MDesign Machine

Cette machine pilotée par ordinateur est aujourd’hui capable d’imprimer en 3D, mais également d’enlever la matière par fraisage.
Dans l’association MDesign, on dit non aux produits toxiques pour révéler les circuits imprimés, et bonjour aux copeaux rapidement aspirés !

Le pari de cette conception est aujourd’hui réussi, l’association est ainsi équipée d’une imprimante 3D / fraiseuse qui pourra bientôt accueillir de nouveaux outils en cours de conception !

Fawzi

Publicités